Parce que je pense qu'il n'est pas bon de s'endormir sur ses lauriers, j'ai décidé deprocéder à certains perfectionnements.

Au hasard des pages de journal, ma gentille maman m'a touvé deux artistes de la joaillerie qui se proposent de transmettre leur savoir. Une chance inespérée pour moi qui suis isolée dans ces contrées lointaines où l'on n'a peu accès aux formations dispensées à la Capitale !

Je commence donc les cours dès mercredi prochain. Et comme je suis absolument enthousiasmée par tout ce que propose ces deux artistes, je me propose de vous en faire part

formation_1

formation3